Information à Châlons sur le PRSE3 : 1 an d’actions en Grand Est

publié le 29 novembre 2018 (modifié le 3 décembre 2018)

Un an d’actions en Grand Est !

Notre santé est fortement liée aux environnements dans lesquels nous évoluons au quotidien et avec lesquels nous interagissons, individuellement et collectivement. Notre territoire a connu, sur les 150 dernières années des progrès techniques considérables, qui ont amélioré les conditions de vie d’une population qui vit de plus en plus longtemps, mais qui ont introduit de nouveaux risques pour la santé (cancers, maladies cardio-vasculaires et respiratoires).

Durant cette première année de travail, de nombreux acteurs - associations, collectivités, administrations - se sont mobilisés et ont lancé 47 actions, dont 19 soutenues dans le cadre d’un appel à projets, afin de promouvoir des environnements et un cadre de vie favorables à la santé des habitants du Grand Est. C’est un démarrage remarquable et encourageant pour un premier exercice.

Plus d’information : prse bilan chalon (format pdf - 3.2 Mo - 29/11/2018)

Exemples d’actions réalisées en 2018

• mettre en place un plan d’action et de lutte contre les ambroisies (pilotée par la FREDON).

L’ambroisie (trifide, à feuilles d’armoise, à épis lisses) est une plante invasive très allergisante, qui représente un véritable enjeu de santé publique. Elle figure aujourd’hui sur la liste des espèces dont la prolifération constitue une menace pour la santé humaine.
Dans le cadre du PRSE, la FREDON (Fédération Régionale de Défense contre les Organismes Nuisibles) est chargée de coordonner la lutte collective contre l’ambroisie pour la période 2018-2021. Il s’agit dans un premier temps de faire prendre conscience des enjeux qui entourent cette problématique par des actions de sensibilisation (réunions, articles de presse, réseaux sociaux, …).
Tout un chacun est concerné et peut signaler une suspicion ou découverte de cette plante auprès de la FREDON. Des formations sont également organisées pour apprendre à identifier l’ambroisie et comment la gérer. La FREDON accompagne également techniquement les actions de lutte qui doivent être mises en place, dans le respect des arrêtés de destruction obligatoire qui sont dorénavant en vigueur pour le Grand Est.

Plus d’information : actions ambroisies (format pdf - 2.2 Mo - 29/11/2018)
www.fredon-alsace.fr

• renforcer les connaissances du grand public en santé environnement (pilotée par la Mutualité Française Grand Est).

L’objectif est d’informer le grand public sur différents thèmes de la santé environnement (produits ménagers, perturbateurs endocriniens…). Pour cela, la Mutualité Française Grand Est met en œuvre des conférences et ateliers sur l’ensemble de la région. Elle leur propose, des espaces d’échanges ludiques, des ressources ainsi que des alternatives afin de se préserver des polluants du quotidien.

Plus d’information : renforcer les connaissances du public MFGE (format pdf - 2.9 Mo - 29/11/2018)
https://grandest.mutualite.fr/

• promouvoir la substitution de produits nocifs pour la santé et l’environnement dans l’artisanat - Centre National d’Innovation pour le Développement durable et l’Environnement dans les Petites entreprises (CNIDEP).

Le CNIDEP participe au PRSE en 2018 en agissant auprès des artisans des salons de coiffures de Meurthe-et-Moselle, pour proposer des solutions de substitution de produits susceptibles de nuire à la santé et à l’environnement. En effet, cette profession regroupe un nombre important de professionnels au contact d’une clientèle de plus en plus soucieuse de sa santé et de l’environnement.
L’action menée par le CNIDEP se décline en trois volets. Dans un premier volet, un recensement des produits couramment utilisés en salon de coiffure ainsi que des produits alternatifs proposés sur le marché est réalisé, avec une étude de leur dangerosité respective est réalisé. Dans un deuxième volet, une campagne de sensibilisation des salons de coiffure aux risques chimiques, avec notamment un recueil des problématiques rencontrées par les professionnelles est effectuée.
Enfin, lors du troisième volet, huit entreprises volontaires testeront un produit de substitution dont l’original aura été identifié comme dangereux. Le CNIDEP accompagnera l’entreprise dans ce changement de produit et récoltera les appréciations afin d’effectuer un bilan de l’année de travail effectuée. Le but du projet mené par le CNIDEP est de trouver avec les entreprises artisanales des solutions moins dangereuses pour l’environnement et la santé mais aussi efficaces, pratiques et acceptables par la clientèle.

Plus d’information : sante environnement dans la coiffure CNIDEP (format pdf - 1.1 Mo - 29/11/2018)
www.cnidep.com

• valoriser les aménagements et les démarches de promotion des mobilités actives (association Vélo Mobilités Actives Grand Est).

Lancés en juin 2018 à l’occasion de la Semaine Européenne du Développement Durable, les trophées mobilités actives visent à promouvoir des aménagements et démarches favorables aux mobilités actives auprès des acteurs et aménageurs du Grand Est.

Plus d’information : association velo mobilites actives grand est 2 (format pdf - 366.4 ko - 29/11/2018)
www.mobilites-actives-grand-est.com

8 lauréats récompensés aux Trophées des mobilités actives du Grand Est

Le développement des déplacements actifs (marche, vélo, etc.) est bénéfique pour la santé et passe nécessairement par des aménagements et un urbanisme spécifiques. Les Trophées des mobilités actives du Grand Est visent à promouvoir cette culture auprès des acteurs et des aménageurs du Grand Est avec deux objectifs : favoriser la pratique des modes actifs de déplacement et promouvoir les expériences positives et les projets urbains ou de reconfiguration de voirie.

Pour cette première édition des Trophées, 15 candidatures ont été présentées, 6 pour des aménagements et 9 pour des actions d’incitation à la pratique des mobilités actives. Les 8 lauréats récompensés, cette année, sont :

• Catégorie Aménagement :
Conseil Départemental Meurthe et Moselle (54) : Chaussée à Voie Centrale Banalisée à Dieulouard (RD 10),
Communauté d’agglomération du Grand Verdun (55) : Voie Verte du Grand Verdun,
Commune de Remilly (57) : Requalification des voiries communales,

• Catégorie Démarche d’incitation à la pratique des mobilités actives :
Pays du Sundgau (68) : Défi « J’y vais à vélo »,
Communauté de communes de l’Ouest Vosgien (88) : Développement de la pratique du vélo à assistance électrique,
La chapelle Saint Luc (10) : Circuit Vélo Educatif,

• Catégorie « plan de déplacement d’entreprises »
SERUE (57) : plan de déplacement d’entreprise,

• Trophée spécial « coup de cœur du jury »
Métropole Grand Nancy (54) : Challenge « Les Mollets d’Or ».

Pour plus d’informations sur les lauréats des Trophées : presentation laureats (format pdf - 1.1 Mo - 29/11/2018)