LES ACTUALITÉS
 

Lancement des Trophées des Mobilités Actives Grand Est 2019

publié le 14 juin 2019

Le 3 juin 2019, l’association Vélo et Mobilités Actives Grand Est lance les Trophées des Mobilités Actives Grand Est qui visent à mettre en valeur les aménagements d’espaces publics, de voiries, projets urbains, nouvelles politiques de déplacements mais aussi toutes démarches favorisant la pratique des modes actifs.

La voiture particulière a largement orienté le développement des territoires depuis les années 60. Les besoins de déplacements motorisés se sont accrus avec la périurbanisation des deux dernières décennies, engendrant des flux quotidiens, avec pour conséquences congestion, pollution, nuisances sonores et insécurité routière. Pour se mettre en cohérence avec les enjeux et ambitions durables des territoires, nos besoins de déplacements doivent aujourd’hui être reconsidérés.

Les événements des derniers mois ont d’ailleurs mis en évidence la sensibilité des questions de déplacement, soulignant la dépendance des territoires aux énergies fossiles et notre vulnérabilité énergétique. Il faut bien considérer qu’à terme, si ce n’est la fiscalité sur les carburants, la raréfaction des ressources engendrera nécessairement une augmentation des prix.

Presque exclusivement dépendant du pétrole et représentant plus du tiers de notre consommation d’énergie, le domaine des transports doit impérativement entamer une transition importante au cours des prochaines années.

Face au réchauffement climatique, le développement et l’aménagement du territoire nécessitent un rééquilibrage des différents modes de déplacements, ainsi qu’une réduction des distances parcourues et un changement important de nos habitudes de déplacement.

Les modes actifs - marche, vélo, et autres solutions utilisant l’énergie musculaire pour se déplacer – constituent une partie de la réponse. En effet, plus de la moitié de nos déplacements font moins de 3 km. Il y a là un important domaine dans lequel repenser nos déplacements. Les modes actifs peuvent aussi se combiner en intermodalité avec les autres modes.

Bénéfiques pour notre environnement et pour notre santé, le développement des modes actifs passe nécessairement par des aménagements adaptés et un urbanisme repensé.

Le but des Trophées est de promouvoir auprès des collectivités et des aménageurs du Grand Est ces expériences positives :

- valoriser les réalisations qui ont rendu attractive la pratique des mobilités actives,

- diffuser les « bonnes pratiques », aménagements et démarches exemplaires, afin d’inciter à penser différemment l’aménagement des espaces publics et leur organisation fonctionnelle,

- appréhender les déplacements en intégrant la prise en compte nécessaires des changements de nos comportements au regard des enjeux climatiques,

- prendre en compte des enjeux santé environnement dans l’aménagement et les projets d’urbanisme afin d’offrir un cadre de vie et de travail favorable à la santé,

- agir sur la qualité de l’air et sur le bruit par la réduction des déplacements motorisés, réduire l’exposition des habitants aux pollutions diffuses,

- encourager la pratique des modes actifs pour les déplacements de courtes distances,

- lutter contre la sédentarité et le manque d’activités physiques, réduire les facteurs propices au développement de pathologies et renforcer les capacités individuelles face aux maladies.

Modalités pratiques

Les trophées concernent l’ensemble du territoire de la région Grand Est. Ils s’adressent aux collectivités, aux personnes morales, ainsi qu’aux entreprises.
Les projets concernés sont des aménagements de voirie, d’espaces publics, de quartiers, favorisant la pratique des mobilités actives. Cela concerne aussi le stationnement des vélos et autres moyens de déplacement non motorisés, dans l’espace public, les gares, les pôles d’activités, ou encore en entreprise ou dans l’habitat.

Sont également concernées les démarches d’incitation à la pratique des mobilités actives qui devront nécessairement intégrer de réelles actions concrètes et volontaires de terrain pour modifier les habitudes et comportements de déplacement et ne pas se limiter à la seule diffusion de supports de communication.

Les projets peuvent concerner des démarches ou des aménagements ponctuels sur un site donné (gare, centre-ville, école, entreprise, pôle administratif, zone d’emplois, etc.), sur des axes de voirie (des quartiers, des lotissements, etc.), ou encore à l’échelle communale ou intercommunale.

Retrouvez toutes les informations et les principales données utiles sur le site des Trophées :

https://mobilites-actives-grand-est.com

Présentation Vélo et Mobilités Actives Grand Est

L’association VMA Grand Est représente les usagers et les associations du vélo quotidien de la région Grand Est. L’association se propose de venir en appui aux usagers souhaitant agir localement, pour se constituer en collectif local ou éventuellement en association.

VMA Grand Est entend mobiliser les acteurs publics pour une meilleure prise en compte des mobilités actives comme solution de déplacement. Au niveau régional, VMAGE adopte une démarche constructive en proposant son "expertise d’usage", complémentaire à l’expertise technique des concepteurs et aménageurs.

Notre but est qu’un aménagement ne soit pas seulement "existant" mais qu’il soit surtout utilisable et utilisé, pour la meilleure efficacité de la dépense publique.

Contact : Association Vélo et Mobilités Actives Grand Est
Nicolas POULOUIN – coordinateur régional
03 83 82 69 64 - 06 41 18 61 39 - vma.grand-est@orange.fr